Une augmentation de 3% en concombre dans le cas de cultures éclairées conduites sur fil haut.

Un essai réalisé l’an dernier chez Hortus in Futuro, à Maasbree (Pays-Bas), a montré que les concombres conduits sur fil haut améliorent leur rendement lorsqu’ils sont plantés dans des cubes Grodan Plantop NG2.0 de 7,5 cm de haut. Par rapport à des plantations dans des cubes de 6,5 cm de haut, les rendements augmentent de 1,5 % dans le cas de cultures en lumière naturelle, et 3 % dans le cas de cultures éclairées. Dans les deux cas, on note aussi une augmentation du poids des fruits.

vegetable solutions, substrate slabs, vegetable, growing, Cucumber, grodan

L’entreprise familiale Hortus in Futuro est située à Maasbree (Pays-Bas). Spécialiste du concombre conduit sur fil haut, elle réalise deux récoltes par an : une récolte d’hiver avec la variété Hi Power (date de plantation : le 28 décembre), et une récolte d’été avec Hi Force, une variété résistante à la mosaïque (date de plantation en jour long, autour du 24 juin).

Le directeur Marcel Huibers est très exigeant, il attend beaucoup de ses jeunes plants et de ses substrats. La qualité de ses relations avec Grow Group, son producteur de plants, est essentielle : « nous voulons un plant fortement génératif. Peu importe s’il est plus petit, l’important est qu’il contienne suffisamment de matière sèche pour produire une culture solide. »

Il démarre avec une densité de 1,7 plants / m2, soit 3,4 tiges / m2. Lors de la première récolte, à partir du 3 février, une tige supplémentaire car la lumière du jour commence à augmenter fortement. Pour la récolte estivale, il utilise des plants plus âgés, ayant atteint le stade de la quatrième feuille. « Grow Group, notre producteur de plants, supprime les pousses inférieures et la feuille supérieure, ne laissant une seule pousse que sur les troisième et quatrième feuilles. »

Innovation

La pépinière de 10 ha, dirigée par Hay et Paul van Lipzig, est innovante à bien des égards. Un éclairage d'assimilation a été installé l'hiver dernier dans toute la pépinière. Ce dernier améliore la précocité de la récolte ainsi que la durée de conservation des concombres » précise M. Huibers.

5,8 ha ont été équipés de verre diffusant avec un coefficient de diffusion de 70%, l’autre zone étant équipée avec un verre à 50%. Les deux zones sont doublement enduites d'AR. Selon Huibers, cela garantit des conditions climatiques beaucoup plus uniformes en été. Divers essais sont régulièrement réalisés : essais variétaux, essais de systèmes de culture, essais de nouveaux cubes et pains de laine de roche. Il s'intéresse également aux essais extérieurs à l’entreprise, notamment ceux conduits par le pépiniériste.

Les pépiniéristes fournissent de meilleurs plants

Il y a quelques années, Wien Hermans, directeur de la production, a effectué des essais sur poivrons doux pour tenter de résoudre le problème des pieds d’éléphants. Pour ces essais réalisés dans une serre de Grow Group à Baarlo, il a utilisé des cubes plus hauts. Les plantes ont ainsi augmenté leur surface foliaire. 

En 2014, il a démarré la même expérience, avec des cubes plus haut, sur concombres. Hermans en est arrivé à la même conclusion : « vous obtenez une augmentation de la surface foliaire et de la teneur en matière sèche ». Un graphique qui synthétise ces résultats montre que les plants cultivés dans des cubes Plantop NG2.0 de 7,5 cm sont plus lourds après 26 jours de pépinière, et développent des cotylédons plus grands que dans le cas de cubes de 6,5 cm (voir tableau).

Des cubes de plus grand volume facilite également l ‘élevage du plant. « Le gain en volume nous permet d'irriguer un peu moins souvent. Au printemps, des blocs de 6,5 cm sont irrigués quatre fois par cycle de culture, alors que dans le cas des blocs plus hauts, nous n’irriguons que trois fois pour une période de culture de 30 jours. Les irrigations sont plus fréquentes en seconde culture. Les blocs les plus hauts favorisent un rapport optimal oxygène / eau, permettant ainsi aux plantes de développer avec plus de vigueur et d’émettre des racines plus fortes. En ouvrant les cubes, nous observons que les racines sont plus nombreuses à l'intérieur des cubes, et en particulier dans la partie basse. »

Les producteurs améliorent leur production

En 2015, Hermans a testé les cubes plus hauts sur différents sites de production. Hortus in Futuro en a fait partie. Dès la première année, les plantes élevées sur des cubes plus hauts étaient plus fortes et plus robustes que celles élevées des cubes plus petits.

En concertation avec Hans van Herk, spécialiste de la production de plants chez Grodan, Huibers a décidé d’installer dès 2016 un essai de 2 ha (32 000 cube) en deuxième récolte. Il s’agissait de cubes Grodan Plantop NG2.0 de 7,5 cm associés à des pains Grotop Master de 133x20x10cm. « Avec un volume de 27 litres pour quatre plantes, cela peut paraître élevé. Mais nous sommes convaincus des avantages qu’apporte un plus grand volume de pain ». 

 

« Nous avons compté et pesé les fruits récoltés dans un rang d'essai avec la variété Hi Force. Nous avons enregistré des fruits d’un poids supérieur et une augmentation de 8% des concombres de plus de 40 cm. Les serres sans éclairage ont produit 1,5% de concombres en plus, tandis que les serres éclairées ont vu leur récolte augmenter de 3% sur une période allant du 21 juin à la mi-novembre. Ces gains de production ont été réguliers tout au long de la saison de production, et non pas uniquement concentrés en début ou en fin de cycle. La culture est apparue plus vigoureuse en fin de saison. »

Compte tenu de ces très bons résultats, Hortus in Futuro a basculé cette année sur des cubes Grodan Plantop NG2.0 de 7,5 cm pour l’ensemble de sa production. « Des cubes plus haut reviennent quelques centimes de chers, mais ils nous font gagner davantage. » Des producteurs appartenant à des cercles de progrès s’intéressent de près aux essais de Hortus in Futuro. Certains d’entre eux ont déjà adopté les cubes de 7,5 cm, et d'autres ont décidé de les essayer.

NG2.0

Les cubes Plantop de 7,5 cm utilisés dans l'essai de Hortus in Futuro en 2016 étaient dotés de la technologie Next Generation 2.0. Il s'agit de la dernière technologie de substrat de Grodan, disponible depuis 2016. Le petit essai en pépinière conduit par Huibers en 2016 a également été réalisé avec des cubes de 7,5 cm fabriqué à partir de laine de roche nouvelle génération, associés à des pains Grotop Master eux aussi dotés de la technologie NG2.0.

Producteur et pépiniériste pensent qu'il est encore trop tôt pour tirer des conclusions définitives. « J’y crois car l’association entre les cubes et le pain fonctionne bien. Il semble que nous devons irriguer un peu moins souvent et que les cubes sont plus uniformes lorsqu’ils sont asséchés puis resaturés. Il semblerait que la technologie NG2.0 ait un effet positif lorsque nous sommes contraints de ne pas irriguer à certaines périodes. Dans ce cas, il est plus facile de resaturer les nouveaux pains, par rapport aux anciens », souligne Huibers selon ses premières impressions.

grodan