Gestion des nutriments

La récupération des nutriments est logique, tant sur le plan économique qu'environnemental (tableaux 1 et 2). Pourquoi rejeter des nutriments précieux alors que vous pourriez les utiliser à nouveau ? De plus, une gestion précise des taux de nutriments peut permettre d'éviter les troubles de la croissance afin d'optimiser la croissance des cultures et le rendement. Ce chapitre souligne l'importance des éléments nutritifs individuels et détaille comment les gérer dans le système d'irrigation. Nutriments essentiels à la croissance des plantes Seize éléments Les plantes ont besoin de 16 éléments pour pouvoir croître. Il s'agit du carbone (C), de l'hydrogène (H), de l'oxygène (O), de l'azote (N), du phosphore (P), du potassium (K), du calcium (Ca), du magnésium (Mg), du souffre (S), du fer (Fe), du manganèse (Mn), du bore (B), du zinc (Zn), du cuivre (Cu), du molybdène (Mo) et du chlore (Cl). La plante est capable

d'absorber du carbone et de l'oxygène dans l'air et de l'hydrogène dans l'eau d'irrigation. Les treize autres éléments doivent être ajoutés à l'eau d'irrigation. Il est possible de les ajouter par l'intermédiaire d'une solution nutritive hydroponique, dans laquelle les teneurs de ces différents éléments sont bien adaptées. Il est important de connaître le rôle de chaque élément dans le développement de la plante afin d'adapter le mélange nutritif aux besoins de la plante. 

Macro et micro nutriments

Les nutriments mentionnés ci-dessus se divisent en macro nutriments et micro nutriments. Cette division est quelque peu arbitraire, mais en général les macro nutriments sont nécessaires en plus grandes quantités que les micro nutriments. L'azote, le phosphore, le potassium, le calcium, le magnésium et le souffre sont des macro nutriments. Le fer, le manganèse, le bore, le chlore, le zinc, le cuivre et le molybdène sont des micro nutriments. Les fonctions des nutriments sont variées. L'azote est un élément important pour la croissance de la plante. C'est le nutriment responsable du développement de la surface foliaire. Le phosphore est responsable de la division cellulaire et des réactions de transfert d'énergie lors de la photosynthèse. Le potassium est important pour la qualité et la quantité des fruits. Le calcium est utilisé dans le développement de nouvelles parois cellulaires. Le magnésium est l'élément central de la

molécule de chlorophylle : sans lui, la photosynthèse serait impossible. Le souffre joue un rôle essentiel dans la synthèse des acides aminés. Le chlore est le nutriment impliqué dans l'évolution de l'oxygène pendant le processus de photosynthèse. Il est essentiel à la division cellulaire dans les racines et les feuilles. Il contribue également à l'assimilation des autres éléments, notamment le calcium. Le fer est un autre élément nécessaire à la synthèse de la chlorophylle, tout comme le manganèse qui est lui aussi nécessaire à la photosynthèse. Le bore est un élément de la cellule de la plante ; il est nécessaire au métabolisme et au transport du sucre, à la floraison, à la nouaison et au développement des graines. Le zinc est un élément important pendant la phase de croissance et de développement précoce, tandis que le cuivre active des enzymes et a une influence sur le métabolisme de l'azote. Pour finir, le molybdène est un composant des enzymes réduisant les nitrates.

grodan