Le défi: augmenter la production en consommant moins d'eau

GRODAN
Woman in greenhouse
Agronomist analysing plants in greenhouse. People,  Grodan, Green, Horticulture.

Les productions sous serres cultivées en hors-sol gagnent du terrain partout dans le monde, dans les pays riches comme dans les pays pauvres. Elles sont une des solutions pour fournir aux générations futures une alimentation saine et sans risque pour la santé. Pour cela, elles utilisent les ressources naturelles rares telles que l’eau et les fertilisants de la manière la plus efficace qu’il soit.  

 

Saviez-vous que la culture d'un kilo de tomates cultivé en plein champ utilise 60 litres d'eau, alors que sous serre et cultivé en hors-sol les besoins en eau se limite à 15 litres ? Dans le cas d’une serre dernière génération (technologie de pointe), il est possible de faire une économie supplémentaire de 4 litres par kilo. Ces économies sont le résultat d’une utilisation plus efficace de l’eau grâce aux mesures de l’irrigation au niveau de la culture, ou le recyclage des eaux de drainage. 

 

La plupart des gens ne sont pas conscients du niveau d’efficacité en matière d’utilisation de l’eau, mais les statistiques ci-dessus ont encore plus de sens quand on sait que seulement 1% des réserves mondiales d’eau douce est destiné à la consommation humaine, et que sur ce 1%, 70% est utilisé pour irriguer notre production alimentaire ! Il va donc falloir considérablement augmenter l’efficacité de l’utilisation de l’eau dans nos systèmes de production alimentaire afin de pourvoir aux besoins d’une population mondiale en croissance. 

 

Afin de mieux faire connaître les meilleures pratiques en matière d'utilisation de l'eau en cultures hors-sol, Grodan et Priva ont publié le guide « Best Practice Guidelines for Greenhouse Water Management ». L’expérience montre que l'une des principales raisons pour lesquelles les serristes hésitent encore à recycler les eaux de drainage est qu'ils qu’ils ont peur des complications. Notre guide de gestion de l'eau a été conçu pour remédier à ces complications et leur permettre de profiter des nombreux avantages qui leur sont offerts. Evidement, il s'agit de faire des économies en eau et en engrais, mais aussi d’améliorer leur image environnementale en réduisant les rejets d'eau. Ce sont des arguments positifs qui peuvent être mis en avant dans la politique marketing de l'entreprise.

 

L’optimisation du développement des plantes, en ajustant les doses d’irrigation et de fertilisation en fonction des besoins, est un autre moyen d’améliorer la durabilité de la culture. C'est ce que l'on appelle Precision Growing, un modèle de production pour obtenir plus de récolte avec moins d’intrants

 

Cette année, la Journée Mondiale de l'Eau organisée par les Nations Unies a pour thème les eaux usées. Désormais, nous devons considérer les eaux usées comme une matière première, et non comme déchet. Il est évident que les cultures sous serre, lorsqu’elles recyclent l’eau et les engrais, sont en avant garde dans ce domaine.

L'efficacité d'utilisation de l'eau au sein de nos chaînes d'approvisionnement alimentaire mondiales devra augmenter considérablement pour pouvoir nourrir la population croissante du monde.

Articles liés

grodan