Résultats d'approche collaborative: Best Practice Guidelines for Greenhouse Water Management

GRODAN
Dutch greenhouse with tomatoes grown in GRODAN

Les consommateurs recherchent de plus en plus des aliments de qualité, bons pour la santé, sains, et cultivés de manière durable. L’utilisation de l’eau en cultures hors sol sous serre est déjà très rationalisée par rapport aux systèmes de cultures en sol. Cependant, les systèmes dits « ouverts » gaspillent encore beaucoup d’eau. L’utilisation de l’eau peut être beaucoup plus efficace en récupérant les eaux de drainage et en les réutilisant en production. GRODAN, Priva et Groen Agro Control ont collaboré pour la réalisation d’un guide de bonnes pratiques sur la gestion des eaux dans la serre : « The Best Practice Guidelines for Greenhouse Water Management ». 

Ce guide a été rédigé pour apporter aux producteurs de cultures sous serres une vision exhaustive des meilleures pratiques actuellement disponibles. Il peut également servir de support pour la formation du personnel et pour aider les entreprises à répondre aux questions du grand public sur la gestion de l'eau ou des engrais en cultures sous serre.

 

Ce guide a été validé par Koen Boone, directeur général Europe du Consortium pour le développement durable (TSC) et utilisé par LEI Wageningen UR, aux Pays-Bas.

 

« Au Consortium pour le développement durable (TSC), nous travaillons avec différents partenaires », explique Koen Boone. « Nous utilisons une approche scientifique, à la fois pour identifier les « zones critiques » de la durabilité dans une chaîne d'approvisionnement, et pour définir les moyens d’y remédier en apportant des améliorations spécifiques. Une filière de production alimentaire durable est le seul moyen de fournir suffisamment de nourriture et d'eau à une planète de neuf milliards d'habitants. Selon les Nations Unies, l'eau douce disponible ne représente que 0,5% de l'eau sur terre, et 70% de l'eau douce consommée est utilisée dans le secteur agricole. Par l'intermédiaire de son groupe de travail Alimentation, Boissons et Agriculture (FBA), TSC a pour objectif d’améliorer la durabilité environnementale et sociale des filières d’approvisionnement de l’agriculture mondiale ».

 

Dans le secteur des cultures sous serres, la pression pour réduire l’impact environnemental des productions est de plus en plus fort. Distributeurs, producteurs, fournisseurs, politiques, ONG, chercheurs et consommateurs ont tous un rôle à jouer pour améliorer la durabilité de la production et de la consommation alimentaire mondiale, y compris celles issues des cultures sous serres. 

 

De ce contexte, il est important d'identifier au niveau de la chaîne d'approvisionnement les points pour lesquels il est possible d’améliorer les performances de durabilité. Le défi à relever consiste donc à travailler ensemble pour mettre au point une approche qui favorise la compréhension, la normalisation, et la prise de décisions adaptées.

 

Les informations consignées dans « The Best Practice Guidelines for Greenhouse Water Management » sont l’illustration d’une telle approche collaborative. En effet, Grodan, Priva et Groen Agro Control ont mis en commun leurs connaissances et leurs expériences pour établir des préconisations en faveur du développement durable appliqué au secteur des cultures sous serres. Ces préconisations concernent : 

- l’utilisation plus efficace de l’eau

- la réduction ou la suppression des pollutions et des problèmes environnementaux liés aux rejets d’éléments fertilisants.

 

Les études du TSC ont également mis en évidence ces deux problématiques comme étant des « zones critiques » environnementales pour le secteur des cultures sous serres. Les orientations sur l'utilisation et la gestion de l'eau prises dans le présent rapport devraient contribuer à améliorer la chaîne d'approvisionnement pour l’horticulture. Elles devraient permettre aux producteurs de communiquer auprès des autres intervenants, en expliquant de façon claire les actions concrètes qu’ils entreprennent pour améliorer la durabilité du secteur. 

Un secteur de production alimentaire durable est le seul moyen de fournir à une planète de neuf milliards d'habitants suffisamment de nourriture et d'eau.