Un hiver sans excès

Après un premier essai en 2016, Julien Helies est totalement conquis par les qualités du pain Grodan Prestige. Producteur de tomate en Bretagne, il a trouvé là le moyen de mieux maîtriser les excès de croissance végétative en hiver.

En hiver, il m’arrive de ne faire qu’un seul arrosage par jour. L’important est de maintenir une EC stable et de contrôler régulièrement le poids des pains pour éviter de trop arroser. En été, la conduite de l’irrigation sur Prestige se gère de manière plus classique.

Julien Helies

application, Julien Helies,  grodan

Un hiver sans excès

Après un premier essai en 2016, Julien Helies est totalement conquis par les qualités du pain Grodan Prestige. Producteur de tomate en Bretagne, il a trouvé là le moyen de mieux maîtriser les excès de croissance végétative en hiver. 

Après 5 ans d’expérience en tant que chef de culture, Julien Helies s’est installé en 2009 avec son épouse. Ensemble, ils ont repris 2 ha de serres situées sur la commune de Loperhet, près de Brest, pour y produire de la fraise (1,5 ha) et de la tomate (5 000 m2) hors-sol, deux productions commercialisées par Savéol. En 2013, ils décident de s’agrandir pour atteindre 2 ha en fraise et 1,3 ha en tomate. En tomate, ils cultivent 4 variétés : une coeur de pigeon, une cerise vrac, une cocktail, et une vrac gustative. Chez Savéol, la segmentation est présente au niveau de chaque exploitation. C’est la règle. Cela implique de pouvoir adapter la conduite des plantes en fonction des besoins de chaque variété, et sur ce point les qualités du substrat ont aussi un rôle à jouer. 

Déjà, en tant que chef de culture, Julien Helies utilisait les substrats en laine de roche Grodan. Aujourd’hui, 100 % de sa production de tomate est plantée sur Grodan Prestige, un pain qu’il a essayé pour la première fois en 2016 et qu’il a rapidement adopté car il répond à ses attentes et s’adapte très bien aux particularités du climat breton

application, Julien Helies,  grodan
grodan