Avec Prestige, ces nouvelles racines pourront facilement coloniser la partie supérieure du pain jusqu’à la fin de la saison

Maxime Very

Les besoins de la plante avant tout

Spécialiste de la culture du concombre, Maxime Very, chef de culture de la SAS Chavanne, apprécie les qualités de Prestige, un pain qui permet de conduire les plantes uniquement en fonction de leurs besoins, sans se soucier de l’état hydrique du substrat. 

Après cinq ans dans l’entreprise, voilà un an que Maxime Very est chef de culture de la SAS Chavanne, entreprise dirigée par Gilles Pommier et adhérente à Kultive Val de Seine (anciennement La Casay). Hormis 1 500 m2 dédiés à la culture de la tomate, l’entreprise est aujourd’hui spécialisée en concombre avec un peu plus de 5 ha de serres conduits en hors-sol. Les serres les plus anciennes datent de 1970 et ont été rehaussées en 1989. La plus récente a été construite au début des années 1991. Les récoltes s’échelonnent de février à mi octobre en enchaînant deux cultures par an sur substrat Grodan. Les premiers essais avec les pains Prestige ont été mis en place en 2017 (0,5 ha), en comparaison avec des pains Grotop Expert de 10 cm de haut. Avec l’utilisation de pains plus haut (10 cm), l’objectif était de trouver un substrat qui sèche moins sur sa partie supérieure, et soit plus plus facile à remouiller afin de gérer plus simplement les irrigations. Les résultats ont été concluants et l’essai a été reconduit sur 2 ha en 2018.

grodan